MENU
juin 01 jeudi à 21h00

Avec une belle aisance, Maxime Le Forestier a su teinter ses chansons de révolte et de sérénité, avec toujours un profond respect pour le public.

Ses titres « Mon frère », « Education sentimentale », « San Francisco », ou plus récemment « Né quelque part », « Ambalaba» ou encore « Passer ma route » lui permettent de rester en haut de l’affiche depuis les années 70. Riche d’une carrière de plus de cinquante ans et de seize albums, on ne présente plus cet artiste incontournable.